Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mardi 25 novembre 2008

Il ne faut pas confondre: en vert et contre tous...

Pas trop le temps aujourd'hui, j'ai pas mal de boulot bassement dédié à mes décapsulés des convenances, à mes siphonneurs de patience, à mes céphalophages téteur de neurones, bref à mes doux bambins. Il faut dire que j'avais pas mal délaissé mes activités d'imposteur pédagogique au profit de mes revendications syndico-professoral, ainsi qu' à un légitime réconfort auprès de Katia et de mes penchant alcolo-partisant .


Alors je vous laisse juste un petit bidouillage réalisé pour la demi finale du jeu qu'organise Lychen, ce petit personnage verdâtre à la pilosité prolifique et aux traits de crayon, comme de l'esprit, fort fin et aisé. Le but était de prendre une photo de "notre lychen", pouvant y voir aussi bien un gant éponge, un reste de tarama du mois d'août négligemment délaissé dans un coin du frigo bien trop innaccessible, ou encore un gros plan d'une salpingite coriace et purulente, le tout devant bien évidement répondre au dénominateur commun de la vertitude!



En plus des jeux de mots à vous faire apprécier du Jean Roucasse sous LSD, admirez , cette sublime création de la technologie et du savoir des hommes , ma fameuse lessiveuse de l'impossible , celle qui me permet de ne pas utiliser mes sous vêtement comme abbat-jour et rends possible un minimum vital de relations sociales, ma magnifisime machiner à laver de l'an 3000!!!

4 commentaires:

Annette a dit…

Design la machine à laver, et toujours de bons goûts musicaux ...

Adèle a dit…

Tu m'éttones que les zens on dit d'arrêter la musique.. c'était " star wars " ... Y'aurais eu ça par contre... ils auraient dis de laisser !

Dis-nous... Elle a quel âge ton éponge ? ... En voyant sa tronche, j'ai peur de voir la tête de ta cuisine! ;)

BBK.mel a dit…

Je te trouve un peu abrupte, Adèle ! Pour un célibataire, sa cuisine est plutôt en ordre !

PS : c'est vrai que l'éponge a une sâle tête.

Proctor ... a dit…

@ Annette : ouais ma machine c'est grave la classe !!! je l'ai baptisée MouMoon! et pour la musique merci bien, c'est étrange, c'est pil au moment où je met le crin crin en sourdine qu'on me compliment sur la musique...

@ Adèle: bah oui mais star wars c'était d'actualité...le crin crin est polyvalent et variable!!

Pour l'éponge, sache jeune insolente douteuse de mon hygiène, que c'est celle qui me sert pour frotter ma douche!!! non mais ...

@ BBK Mel: ah bah tout de même merci du soutient, surtout que je venais de faire le ménage, même si je n'en tire pas grande gloire vu que faire le ménage ds un 22m² ne nécessite presque pas de tirer la rallonge de l'aspiro...et c'est torché en 15min à tout casser... enfin presque..