Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mardi 25 décembre 2007

ça sentait le sapin ...

Silence blogesque, 2 semaines de vacances, prière de déposer ses neurones et son foie à l'entrée... Le peu de neurones qui survécurent à ces 2 semaines passées à s'engraisser sous des guirlandes niaiseuses, et à s'ennivrer au son des sempiternels refrains de Tino Rossi et autre Patick Sébastien, me permirent à peine de me souvenir du chemin de mon lit jusqu'aux toilettes (bien que plus d'une fois je me sois interrogé de la nécessite d'un frigo dans les lieux d'aisance ... ) alors me risquer à l'élaboration laborieuse de phrases respectant un minimum de syntaxe, était pour moi aussi improbable et périlleux que de finir le restant du plateau de fruits de mer après trois jours de macération sur le dessus du frigo, vu qu'on avait déjà tassé le reste de biche, de saumon et de bûche à grand coups de talons dans le bac à légumes ...



Comme vous l'avez sans doute compris, je n'ai pas une grande affection pour la période de noël, peutêtre est ce la profusion de gros bonshommes rouges libidineux se caressant le bas du ventre en faisant "ohohoh !!", la chaleur humaine se dégageant d'une file d'attente le 24 décembre à la fnac des halles, ou encore le fait que la magie de noël se résume de plus en plus, les années passant, à faire sortir un lapin mort d'un chapeau miteux.

Cette période est généralement placée sous le signe du mauvais goût, les voisins rivalisent d'ingéniosité pour mettre en lumière, jusqu'à se cramer la rétine, leur superbe maison ou balcon, de ci de la un majestueux renne branché sur l'allume cigare de la golf GTI, une guirlande outrageusement colorée jetée avec nonchalance sur un géranium avec autant d'élégance qu'un bouton d'herpès à la commissure des lèvres, ou alors un magnifique éclairage habillant de lumière cette magnifique crèche réalisée avec des nains de jardin ... allez jeunes gens c'est noël, on vend du rêve !!! l'égout et les couleurs ça fait trop pour moi . (Quand je pense qu'il y a quelques années on m'a obligé à garder un sapin de noël jusqu'au mois d'août...oui tu te reconnaitras ... le pauvre on aurait dit un lépreux anorexique sénile ... cependant, il me plaît d'imaginer l'expression du visage du valeureux éboueur qui par un petit matin d'août découvrit ce fossile de noël ...).


Et le mauvais goût ne s'arrête pas là, c'est étrange tout de même chez les gens qui s'aiment ou qui en tout cas qui le prétendent, cette capacité d'offrir des trucs d'un intéret fonctionel et esthétique proche d' une enclume en coquillages. On a tous connu ça, mettons nous en situation:

Vos petits cousins et autres rejetons assimilés pré-pubères se sont jetés au pied du sapin éventrant tout ce qui passe à portée de main avec la férocité d'un catholique dans un église protestante le jour de la saint Bartélémy ( faut dire qu'ils ont le sens de la fête ces chrétiens ...)sous l'oeil tendre de vos grand-parents qui voient les efforts de tout un mois réduit à néant en moins d'une minute. Tandis que Pricilla et Jennifer écartèlent la peluche du petit Théo qui préfère jouer avec le papier cadeaux tout en mâchonnant l'une des 3500 pièces du puzzle de sa grande soeur représentant un monochrome d'Yves Klein, la majorité des adultes se sont désespérément lancer à l'assaut des saucisses cocktail et du champagne.(au cas où il n'y aurait pas assez, c'est vrai qu'avec 3 caisses de champagne et l'équivalent de 6 porcs dans des petits ramequins, on est pas à l'abri ...) C'est au rythme d'un cadeau, une coupe que vous avez décidé de révéler à votre curiosité le contenu de ce mystérieux paquet plat et carré ou votre prénom est perdu au milieu du mot fnac et celui de la traditionnelle enveloppe qu'on prend grand soin de palper pour estimer à combien on évalue votre affection, et que, bien entendue, votre bonne éducation chrétienne (encore eux ...) vous interdis d'ouvrir avec une frénésie bassement vénale, qu'importe vous l'emmènerez discrètement avec vous aux toilettes pour satisfaire votre voracité pécuniaire.
Et bientôt il ne reste plus que lui. Vous avez bien essayé de l'ignorer, de le repousser d'un coup de tatane mais il a rebondit contre le mur est revenu a sa place d'origine, (il est évident que je ne parle pas du petit Théo qui a pris grand soin de baver dans toutes les chaussures au pied du sapin ...) mais il ne reste plus que lui, seul perdu au milieu des lambeaux de paquets cadeaux gisant sur le sol, un petit paquet malingre, et maintenant vous en êtes sûr, ce papier, cette petite frise d'angelots obèses avec des petits chapeaux de père noël sur un fond rose fuchsia formant des petits coeurs avec ce qu'on prend au premier regard pour leur pénis mais qui se révèle être en fait d'innocentes trompettes ... vous le reconnaissez, il ornait déjà l'année dernière une superbe montre entièrement plastifiée et presque waterproof , de la taille de mon poing, peinte à la bouche en prenant grand soin de n'oublier aucune couleur, le tout donnant une sorte de marron visuel ... C'est tel le 4ème roi mage chargé d'apporter à Jésus un canard qui fait "pouêt", que majestueusement Théo s'avance, il vous décoche un sourire d'un superbe bleu Klein, et vous remet, aux yeux de tous, l'objet de toute les perversions. Dans un dernier élan d'espoir, naïvement, vous vérifiez que c'est bien votre prénom qui est inscrit sur cette boîte de Pandore prête à vous exploser à la gueule comme une mine anti personnelle ...
Fébrilement vous enlevez le scotch morceau par morceau, vous sentez bien les regards lourds, moqueurs et goguenards, qui guettent le moindre signe de votre réaction, tout comme celui de la personne qui vous a fait ce présent et qui, elle, savoure déjà sa victoire proche, convaincue du caractère séduisant de son paquet. La tension est palpable, un des aspects positif c'est que le paquet de petite taille devrait passer par le vide-ordure contrairement à la montre, et là c'est la révélation, qu'est ce dons?un couvre théière? un éponge à récurer?et non c'est un bonnet plus proche du ragondin mort que de l'accessoire vestimentaire ... Là, vous redressez plein gaz vos zygomatiques qui se barraient vers le bas avec tout le poids d'une lourde rancoeur à venir, vous esquissez un sourire complaisant, et vous dégainez la phrase qui n'a jamais aussi bien porté son sens: "Oh !Il fallait pas!" à laquelle on te répond d'un ton sarcastique " ah bah essaie le voir si il te va !", parce qu'il y en a toujours qui ont de bonnes idées, l'appareil photo est de rigueur ... et vous voilà immortalisé pour les générations futures, tel Davy Crokett, avec un animal mort sur la tête...

Vous comprenez mieux pourquoi Noël est de moins en moins magique à mes yeux ... (attention sortez les mouchoirs ...), mes noël ressemblent de moins en moins à ça , trop de personnes ne sont plus là, Pricilla a déjà avorter 2 fois, Théo vient d'avoir son permis de conduire et l'âge légal de boire de l'alcool, et moi même, je vois bien que je perd mes cheveux malgré ce que peuvent me dire mes proches ...

Ajoutez à tout cela que l'année s'est terminée par une gastro et que la nouvelle débute par une sinusite aiguë, qui me vaut tout de même un arrêt maladie la jour de la rentrée ... quand je vous dis que les fêtes de fin d'années c'est surfait ...

7 commentaires:

Grouik a dit…

C'est non sans une certaine joie que je vois que vous avez repris l'activité de blogger cher estimé Proctor (vous constaterez que vous faites partie des rares que je vouvois, la plupart des autres personnes ne méritant pas mon respect).

Je me languissais de vos posts si justement écrits, et de vos mots pleins de sagesse.

Votre épreuve de la maladie sinusoïdale vous permettra, je l'espère, d'être encore prolixe dans les jours qui viennent, et notamment vendredi, dernier jour de la semaine au bureau.

Je pense que le tout petit Nicolas devrait vous remettre cette médaille, celle de la reconnaissance d'utilité publique. Quoi qu'il en soit, je vous honore du titre de Saint blogger.

eluise a dit…

Heureusement, il reste toute une année avant le prochain Noël !

Proctor ... a dit…

@ Grouik : Mon tendre Grouik,
il va de soit que vos mots me touchent avec la délicatesse du cherubin enfonçant son majeur dans son nez, c'est chaud et nourissant. l'estime que vous me portez n'a d'égale que celle que je me voue et c'est donc humblement que j'accepte votre reconnaissance, ainsi que votre 1er enfant . Cordialement... Proc.

@ Eluise : Chère Eluise,
en effet une année nous est généreusement accodée, le temps pour nous d'une bonne saignée et d'une greffe du foie. Toute fois, il semble que certaines séquelles subsistent, il n'est pas rare de trouver encore des gens de bonnes humeur, voir même heureux, barricadés derière leurs illuminations grotesques ...

nonolerobot a dit…

ça faisait longtemps, ça me manquait un peu. mon noël, je l'ai adoré, ma nièce ne nous fait pas encore de cadeaux toute seule mais ça ne saurait tarder. le 25 au matin, on était tous chez ma mère (le 24 et la nuit aussi). moi debout vers 8H 8H30 je pense, la première (pour ça il faut avoir la rhinopharyngite de la mort, celle qui commence juste avant noël et qui finit dans les premiers jours de 2008; là-dessus, enchainez sur une gastro sans ça ce n'est pas drôle). quand pupuce s'est réveillé, de son lit, on l'a entendu dire "c'est le matin, le père noël est passé" trop mignon. par contre, comme on devait tous attendre devant la porte de la salle à manger pour aller aux cadeaux, biquette commençait à s'impatienter mais le déballage était sympa, on était tous là c'était surtout ça et avec de chouettes cadeaux, sauf petit frère n°1 (because petit con en Chine, et il y sera pour les jeux olympiques). c'était bien, j'étais malade, ma mère aussi, mais on s'est quand même bien amusé tous.
Bonne année à tout le monde

Gwen a dit…

Ca me rappele un certain pull qui m'était destiné et que tu avais essayé, Guillaume aussi...

Proctor ... a dit…

Chère Gwen ,
je ne crois pas vous connaitre, vous devez me confondre avec quelqu'un d'autre, en aucun cas il ne m'est arrivé d'essayer un pull destinée une jeune fille de 13 ans violet à franges pelucheuses, qui d'ailleur si je l'avait fait m'aurait été à ravir j'en suis sûr ...
En outre, mon message ne saurait s'inspirer de faits personnels réels vous pensez bien...
bisous chez vous...

Proctor ... a dit…

Chère Nono le robot,
je m'aperçoit confusément que je n'ai pas répondu à votre message et cela est à la limite de l'outrage je vous le concède.
Il semble en effet que cette année, tels l'ail et la mauvaise haleine, le marin et la mer, le cancre et l'amer, que maladies et festivités aillent de paire ...
bonne année à toi!