Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

jeudi 10 janvier 2008

Il ne faut pas confondre un rencard et un bus de location ....ou Pas de répits pour Proctor Augustus (épisode N°1)

L'histoire que je m'apprête à vous narrer est malheureusement vraie ou presque. On a tous nos grands moments de solitude, lestés par la honte, on tente de les enfoncer aux tréfonds de notre entendement mais tout comme la marée et le mauvais rosé, inexorablement ça remonte. Nous portons tous nos valises remplies de MST (Moments de Solitude Trouble), que celui qui n'a jamais plus jeune essayé de sécher des draps souillés au micro-onde, que celui qui n'a jamais présumé de ses forces en tentant de péter un jour de gastro, que celui qui ne s'est jamais rassis convaincu que le strapontin resterait baissé, oui, que celui qui n'a jamais fauté avec de petits animaux si doux et pelucheux qu'on les croiraient encore en vie (je crois que je m'égare ...) (rappelles toi, on te confie des enfants ...), enfin bref que celui qui n'a jamais connu comme seule réponse à cette grande question "Tiens j'ai pris mes clefs en allant chercher le courrier en caleçon?" que le grand "CLAC !!!" d'une porte moqueuse, oui, celui là, qu'il ne lise pas ce message il n'aura pas la compassion nécessaire. (allez ! oust! faut pas rester là Pimprenelle ...)


Alors voilà, tout semblait particulièrement bien parti, voilà quelques semaines qu'une pulpeuse et douce jeune fille ne semblait pas rebutée par mes charmes approximatifs, mon humour au rabais et mes MST (celles d'en haut, pas celles du bas !eh oh pas de ça chez moi!), on avait bien plantées les 2 premières rencontres clandestines d'usage, mais là cette fois ci on avait rendez-vous dans un bar (pour moi c'est un peu comme jouer à domicile au football, ça met en confiance) et on avait à peu près un créneaux horaire. Je pourrais vous conter cette soirée simplement par ma prose, mais regardez plutôt :



































(qui n'a jamais rêver de la faire celle-la ?!)





Bon voilà ce qui s'est passé :






Waaaaa l' beau gosse! Tu m'étonnes j'ai mis la plus belle chemise de mon père et mon pantalon GEMO ! C'est imparable! J'ai les mains fraîches mais l'haleine moite (ou l'inverse) mais je suis bien, détendu, serein...
J'ai arrêté de fumer mais ça me donne un genre rebelle, genre moi j'm'en fou si je meurs dans 40 ans d' une mort lente et douloureuse, ouais, moi j'm'en fou si j' suis impuissant! (ah non ça c'est pas vendeur!)


(si je fume dans un bar, c'est que c'était l'avant dernière semaine de décembre, c'était avant la prohibition ...)

Allez on prend la pose "mais non j'viens d'arriver"
....














Ah la coquine elle se fait désirée et le pire c'est que ça marche... Je vais la jouer mec cool, genre décontracté et pas tatillon, je décide de ne pas lui envoyer un 17ème sms. Bon comme dirait l'autre "on est pas venus là pour beurrer de sandwichs!" et puis ça peut pas te faire de mal, sinon ça serait marqué sur l'étiquette : "BOIRE TUE "

Ah ouais quand même! Il tue pas mais il est pas loin ! C'est qu'il est pas bégueule leur pif, je vais me le faire façon communard (pour toi profane, le communard ou bourguignon ou cardinal, est un kir vin rouge ...) pis la crème de cassis ça me donnera une voix suave ...













GRMMMLLLMMLLLL fais chier GRMMMLMMLLLMLM MGRRRML Si ça continue faut que ça s'arrête! GRMMMLML GRRRMMLLLLLLLLL GRMMLLLLLMMRLRRR GRRRML
Bon! j'ai déjà compté toutes les pailles dans le pot derrière le bar, j'ai joué avec les nerfs du serveur en lui demandant 12 fois
pourquoi je ne pourrais pas pisser contre le comptoir pour être sûr de ne pas rater ma retardataire chronique et ma soirée par la même occasion.
(Je m'demande si en bouffant des cacahuètes toute la soirée mon urine aura l'odeur d'arachide? Je suis sûr que j'ai déjà vu ce serveur à la télé? Si j' étais Superman est ce que je serais au 35 h? Si ça trouve superman il est même pas syndiqué !? Si je mets tous mes oeufs dans le même panier qui l'saura ? .....)



Trouverai-je des réponses à mes multiples questions existentielles? Superman viendra t'il trinquer avec moi que l'on surnomme Lex Luthor? La douce et pulpeuse retardataire apparaitra-t'-elle dans l'encadrement de la porte dans une robe rouge offrant sa poitrine comme des fruits défendus jouant machinalement avec son fume-cigarette nacré ? Est ce dans la "croisière s'amuse que j'ai déjà vu ce serveur? Vous le saurez en lisant la suite de "Pas de répits pour Proctor Augustus"



A SUIVRE .......

6 commentaires:

eluise a dit…

je note de véritables capacités littéro-poétiques pour décrire les gastros et autres soucis intestinaux, dans ce blog ou ailleurs (le mien par exemple) !

Proctor ... a dit…

Je décline toutes responsabilités.Tu vas croire que je suis un véritable scato obsessionnel, mais je suis surtout un homme d'actualité finalement...

eluise a dit…

Tu vas rire, mais tu te décris souvent comme un prof aux soucis capillaires, et j'en ai conclu que ces soucis étaient liés au grand âge que par conséquent tu devais avoir. Mais cet intérêt particulier accordé au transit promu par Activia a fait écho aux sujets de conversation que mes jeunes amis et moi avons régulièrement lorsque les 2g dans le sang approchent (ou pas). Diable ! Proctor serait donc un djeun's ? Un jeune chauve ? Je viens de consulter ton profil, eh oui, tout s'explique. Je suis soulagée.

Proctor ... a dit…

@ Eluise:Oh putain!oh le coup de bambou! je viens de me visualiser en octogénaire grabataire, ce qui pourrait expliquer mes préoccupations intestinales... c'est mes dessins qui me vieillisent? C'est ça?Je suis un jeune homme chauve et alors, chauve qui peut!

Emi a dit…

Je ne donne pas cher de ta peau!

bon la suite, allez j'enchaine des jours après, dsl du retard

"la saaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal********pe"

Proctor ... a dit…

@ Emi: tu verras que ton intuition est cohérente avec ma fin de soirée...