Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mercredi 12 décembre 2007

Quelques années plus tard...Un cours d'arts appliqués comme un autre ...

Et oui il est loin le temps de la douce innocence de l'île aux enfants ...Il faut savoir que mes chers têtes blondes débordent de créativité, mais aussi d'hormones ... c'est un âge où les poils ne sont plus uniquement dans la main,et où le parc à boules n'est pas à l'entrée d' IKEA (je sais j'aime bien cette métaphore!).Il n'y a pas si longtemps les garçons ne voulaient tirer que les couettes des petites filles ... et les filles jouaient à la poupée, et maintenant elles se la jouent tout court ... Ils se sont découvert un nouveau hobby encore plus sympa que les Pokémons.Leur conversations gynéco-buco-génitales sont sans limites souvent agrémentées d'images plutôt parlantes... Mais parfois les allusions ça lasse ...

4 commentaires:

Emi a dit…

Oh CASIMIR!
on était si innoncent nous...

Proctor ... a dit…

douce nostalgie... vive les grenouillères oranges!!

Emi a dit…

ahh! les grenouillères j'adore.

Bon pourquoi que tu postes plus là? c'est les vacances ou les conseils de classe?
T'as plus d'excuse, hop au turbin!!!

Proctor ... a dit…

ça va , ça va me revoilà, c'est les vacnces quoi ...