Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mercredi 24 septembre 2008

Sobriquet N°2


3 commentaires:

Chateign a dit…

Hmmm... Sexy boy !
Ca me fait penser à un tube des années 90, mais je vais éviter de m'humilier encore un peu plus et faire semblant de ne pas me souvenir du titre... C'était quoi déjà ? ;)

Proctor ... a dit…

@ Chateign: c'est la boucle d'oreille qui change tout !!et puis la chanson dont tu faisais semblant de ne plus te souvenir, c'était pas tout simplement "sexy boy" de AIR??

Chateign a dit…

Oui, je suis eue ! Tu m'as tuée !