Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

jeudi 28 février 2008

l'écho m'enterre ....

Petits soucis techniques indépendant de notre volonté (oui je parle de moi à la 1ère personne du pluriel ...) mais tributaire de notre méconnaissance de l'outil informatique, je ne sais pas pourquoi les commentaires ne fonctionnent pas sur le message précédent, pour les frustrés du verbe, les désireux de s'exprimer en paix et en prose, vous pouvez vous rattraper ici ... ça fait toujours plaisir ... la suite de mes péripéties muséographiques avec mes amibes, ne saurait tardées ...

2 commentaires:

Nell a dit…

"qu'es-ce que vous en dites ?"
j'en dis que tes fautes d'orthographes sont souvent poétiques et que, pour les oeufs à la coque, c'est trois minutes
:)

Proctor ... a dit…

@ Nell: et oui j'ai la grammaire schysophrène, l'orthographe chancelante, la syntaxe épileptique, la conjugaison grumeleuse et la ponctuation frémissante, et comme dirait Mr D., "et moimême, je ne me sens pas très bien!"
Quant à au temps de cuisson pour les oeufs à la coque jusqu'à présent j'attendais qu'il arrêtent de faire "cui-cui"....