Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mardi 27 janvier 2009

Il ne faut pas confondre: exposition et anciennes convictions ....


Au fait en passant vite fait, il est du pédagogue névrosé et de l'artsite qu'il aurait toujours voulu être, comme du gardien de parking et du CRS, le premier à souvent souhaité devenir le second. Je ne déroge donc pas à la règle et j'exhibe donc peintures et gribouilles dans la lumière diffuse et la chaleur épaisse d'un p'tit bar à vin de notre bonne vieille capitale. Ainsi entre le plat du jour, et l'ardoise des desserts ou sur le seuil des toilettes, vous pouvez venir mirer ( le préfixe "ad" me semblant quelque peu usurpé) mes exactions graphico-éthyliques, tout en vous sirotant un p'tit verre de vin afin de rentabiliser le déplacement.



ça se passe donc au " Marcheurs de planètes",73 rue de la roquette, Métro bastille ou Voltaire, ouvert de 17h30 à 2h et fermé le lundi, et si le hasard le veut, qui sait peut-être nous y croiserons nous puisque pour y avoir officié en tant que barman pendant quelques années j'y traine régulièrement ma carcasse et mon penchant pour le jus de raisin fermenté.


Et en bonus Je ne sais pas trop comment je me suis retrouvé là dedans mais ce soir (mardi) je participe à une émission de radio sur "radio libertaire" sur 89.4, entre 22h30 et 00h l'émission s'intitule "bol d'art" et je ne sais absolument pas ce que je vais bien pouvoir y dire ...mais je pense que ça va être sympa....

4 commentaires:

Penny L. a dit…

Comment tu vas pouvoir te la raconter maintenant! En plus d'être un artiste courtisé par une grande galerie d'art pour une exposition majeure (ton attaché de presse a cependant omis de préciser les dates), tu envahis les ondes pour nous abreuver de ton Savoir!

Dire qu'il n'y a pas si longtemps on te sortait du ruisseau...

Tu peux me l'avouer à moi: tu as couché pour en arriver là?

Mistinguette a dit…

...ouaih, c'est vrai ça, on veut savoir nous : t'as fait quoi pour passer sur les ondes ET exposer dans une galerie renommée ? Comme par hasard, en même temps ? Hein ?

Adèle a dit…

Naaaan J'aurai du lire la fin de l'article hier et je t'aurai écouté hier soir !!
Flute de Flute !

Proctor ... a dit…

@ Penny Lane: bah moi j'étais plutôt pour coucher, mais c'est eux qui n'ont pas voulu...l'expo elle dure encore tout le mois de février.

@ Miss Tinguette : alors je peux tout expliquer, cette réputation prestigieuse qui semble m'auréoler ces derniers temps n'est du qu' à quelques vagues connaissances de comptoir... finalement ça ne m'aura pas couté plus que quelques années d'espérance de vie.

@ Adèle : ah bah voilà dès qu'il y a plus de trois lignes de texte, on ne se donne pas la peine elle est belle la jeunesse!!
Mais dans ma grande miséricorde je vais mettre en ligne le podcast demain...