Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mercredi 28 novembre 2007

Il ne faut pas confondre: immersion et la tête dans le sac ...

Une odeur flottait dans l'air, un parfum espiègle et mutin, un savant mélange de mécontentement, de merguez tièdes chauffées à l'alcool à brûler, et d' haleine de syndicalistes. L'automne, indifférent aux mouvements de masse, si ce n'est nuageuse, regardait tomber les feuilles mortes et les acquis sociaux. Les quelques transports en activité, tel un adolescent bourré à la 8.6 un soir de fête de la musique, marchaient mal et vomissaient ça et là leur surplus lors d'arrêts multiples. (je sais ça sent le vécu )

C'est donc la semaine passée, dans ce climat aussi chaleureux qu'une soirée raclette au babibel dans un bidonville de Macao, que votre humble narrateur bénéficiait de la diversité de sa formation à l'IUFM (-------------- ceci est un trait d'ironie, ponctué de déconcertions ). En effet, j'effectuais ce qu'on appelle un stage en immersion, contrairement à une idée reçue, il ne s'agit pas d'un stage de plongée à la découverte de la vie des anémones et de la reproduction des éponges (encore que ...), ni d'un stage de survie où l'on vous confie un opinel émoussé avant de vous parachuter sur une île hostile (encore que ...) . Non, il s'agit en réalité de venir observer au collège d'où viennent nos futurs élèves de lycée pro, un peu comme une visite au zoo mais si vous jetez des cacahuètes ils vous renvoie le distributeur ... Et là tu t'aperçois rapidement que tu as un sens extrêmement développé de l'observation, et que tu es capable de repérer un de tes futurs élèves à 50 m ( plus si tu as le vent de face).

Saurez vous retrouver l'élève de lycée pro qui germe dans le collégien flétri :
  • Jennifer: du haut de ses 14 ans et de son bon 85a rembourré avec les pages du règlement intérieur, elle hésite entre la passion qui l'anime depuis toujours, à savoir elle même, et une carrière de Melun Formule 1, puisque Paris Hilton c'est déjà pris.

  • Kévin: il a tellement redoublé dans l'établissement qu 'on lui a confié la formation des nouveaux surveillants, il se déplace dans la cour avec la nonchalance d'un koala sur une branche d'eucalyptus.

  • Mimoud: il traîne un lourd fardeau, depuis qu' il a été capable d'épeler son prénom, il est traité par ces petits camarades d'" un tel ectuel"

Et oui, il y avait un piège, les 3 iront en lycée pro, Jennifer perdra 3 mois de cours pour une sombre histoire d'avortement, Kévin finira par obtenir son brevet sans que lui même ne sache comment, enfin Mimoud alors que tout semblait lui sourire, un flagrant délit de revente de craies blanche à l'extérieur de l'établissement aura raison de ses capacités prometteuses.

2 commentaires:

Emi a dit…

Tu as donc eu un aperçu de mes élèves avant leur entrée dans ton lycée...Ces 3 là me rappellent pas mal d'affreux, mais on les adore rooo.

Lors de mon année de stage je suis allée dans un lycée pour observer un cours d'arts pla avec des élèves dits "motivés". Seulement vu que je bossais le samedi je n'ai observé que la cpe et le jour là un feu de poubelle s'est déclaré, mieux qu'un épisode des experts!

courage pour la suite de la formation iufmesque.

Anonyme a dit…

Et dans ce collège, les profs, zauraient-y pas vu débouler un truc typique ? Le genre néo-plp en goguette payé à se balader d'un bout de l'académie au bout de l'autre académie ? C'est curieux, j'ai même l'impression qu'ils ont deviné que tu faisais dans la barbouille !

âne o'nym