Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

lundi 12 novembre 2007

Il ne faut pas confondre : médecine douce et maladie grave ...

Elles sont là, tapies dans l'ombre d'un rétroprojecteur en panne (autrement appelé presse-papier ...c'est du jargon d'enseignant..), guettant leur proie du haut d'une armoire en PVC orange, dissimulées sous une table bancale calée à l'aide d'un cours de géographie, prêtes à fondre sur nos jeunes têtes blondes démunies, tel un anaconda dans un parc à boules à l'entrée d'IKEA... ce sont les maladies orphelines de l' éducation nationales, elles sont nombreuses et foisonnent dans ce potage de connaissances, dans ce velouté de savoirs, bref dans ce bouillon de culture que représente un établissement de banlieue.


Les scientifiques sont formels, les disfonctionnements psychomoteurs et autres déficiences comportementales dont sont victimes certains individus scolarisés en milieu sub-éducatif (savamment appelé "maximus branleurae", et que vous, profanes, vous intitulez "élève" ) sont d'origine inconnue. Bien que l'hypothèse folle, d'un éventuel lien entre des conditions de vie sociales complexes, des outils pédagogiques obsolètes ( aussi efficaces qu'une machine à dénoyauter les olives pour tondre la pelouse ...), et les potentielles répercutions sur le comportement en société de Toufik, que nous appellerons "sujet A", a longtemps retenue l'attention; ce postulat d'hérétiques a été récemment mis en échec et leurs auteurs ont été, comme le veux la coutume, brûlés vif en place publique, puis désossés à l'économe. On ne se moque pas de la pédagogie, c'est tout le contraire ...


Voici donc un échantillon, des cas les plus frappants qu' 'il m'ait été permis d'observer, j'effectue actuellement une classification des M.O.L.U.S.Q.U.E. (Maladies Orphelines Latentes et Ulcérantes Sévissant Quotidiennement et Uniquement dans l' Enseignement) afin de publier un article de fond dans la célèbre revue "Pédagogie et Parasites, le magazine des mordus de champignons", nourissant le secret espoir d'un jour publier un ouvrage sur mes travaux ...




  • Narcolepsie culturelle : à la moindre approche visuelle ou orale d'un élément relevant du domaine de la culture (pouvant se résumer dans des cas extrêmes, à une simple confrontation avec une salle de classe ou à un mot de plus de huit lettres), le sujet A voit progressivement sa nuque perdre toute tonicité musculaire, sa vision se trouble, alors qu'un fin filet de bave le relie déjà à sa table, c'est tout son buste qui, après quelques oscillations, vient s'écraser mollement entre des bras qu'il avait déjà baissés. Et là dans un dernier sursaut de lucidité pour masquer la honte qui l'assaille (car oui, certaines maladies sont mal vécues par des patients sensibles et réservés comme le sujet A ) d'un geste mal assuré, il se couvrira de sa capuche et dans un dernier soupir lancera à la face de ce monde intolérant qui n'a pas su voir sa détresse et l'aberration de mettre des cours tôt le matin, juste après la cantine, après le sport, ou en dernière heure de cours ... lancera à la face du monde disais-je, et au professeur qui l'observe, :"quoi j' vous l'avais dis que j'avais mal la tête !!" avant de tomber dans un coma profond, alors que déjà, le sujet A' (son voisin de gauche) masse doucement sa nuque endolorie ...



  • Anorakite épidermique : on constate chez les patients atteints de cette terrible maladie une fonte de l'épiderme avec la doublure intérieure de leur manteau, la mutation ainsi réalisée, mi-organique mi-polyester, lavable en machine à 40°, empeche toute rétractation vestimentaire, obligeant le sujet A à conserver pendant l' intégralité du cours son énorme doudoune avec col en véritables poils de yak du mont chauve. Si les premiers symptômes ne sont pas descellés rapidement, il n' est pas rare de voir se développer dans le conduit auditif une excroissance appelé dans le jargon médical mycélium proliférant de 3ème catégorie ( MP3),dont les ramifications s'étendent jusqu'à la poche intérieure gauche de la doudoune. Quelques rares cas laissent à penser qu'une forme mutante de cette avilissante maladie pourrait toucher la classe enseignante et certains sous-vêtements, toutefois aucune étude scientifique sérieuse n'a été menée dans ce sens jusqu'à présent.



  • Épilepsie picturale : ce mal frappe essentiellement les patients présentant à la base un dérèglement sur la gestion du temps. Après avoir pris soin de consulter l'ensemble des opinions de la classe quant à la nécessité de la réalisation d'un travail pictural, le sujet A que les distances n'arrêtent pas (c'est pas parce que aujourd'hui le sujet A' n'est pas à côté de lui qu'il va se priver de son avis éclairé) finis par consentir à faire quelque chose non sans s'être vu confirmé que le travail serait évalué et de s'informer au passage des consignes répétées inlassablement (ou presque ...) depuis plus de deux mois. Tel le simple d'esprit qui voit s'avancer l'orage dans la plaine alors qu'il brandit un piquet de parasol, c'est l'étincelle, s propageant de synapses en synapses, ses neurones crépitent comme des céréales dans un bol de lait. Ne voyant pas ce qu'il ne pourrait pas faire en un quart d'heure qu'il n' a pas réussi à faire en deux mois, le sujet A se lance à corps perdu dans le combat créatif dans une chorégraphie improbable, frénétiquement il colorie avec trois crayons de la main droite, et afin de bien lisser le marron ainsi obtenue,la main gauche vient repasser une couche de fluo rose, entre deux regards désespérés à sa montre, il finit par s'apercevoir qu'il dessine depuis dix minutes avec le côté gomme de son critérium, d'un geste brusque mais étonnement sûr il retourne sa feuille avec sa langue, et tandis que la sonnerie retentie, les spasmes s'intensifient; faute de trouver un stylo qui marche, le sujet A finira par graver ses initiales à l'aide des ciseaux du sujet A' qui venait juste de terminer. Le choc électrique une fois passé,le sujet A replongera dans une phase amorphe ne se souvenant de rien, allant jusqu'à ne pas reconnaître son propre travail la semaine suivante .



  • psychose paranoïaque : aussi appelé syndrome "puisque je vous dis que c'est pas moi" ou le cas du "martyre" ... je vous laisse le soin de m'exposer vos propres observations et conclusions dans les commentaires ... tant il est vrai que ce cas est répandu ...







1 commentaire:

Emi a dit…

Excellente analyse, j'aurai presque envie de l'imprimer et de l'afficher en salle des profs!! Et l'affiche "mollusque" terrible!
J'ai bien fait de te mettre dans ma blogroll, remets toi vite hein.
A+