Les déboires d'un jeune prof d'arts appliqués, où plus communément appelé prof de coloriage.

La spontanéité du verbe gagnera ce que l' orthographe ne manquera pas de perdre ... pardon d'avance ...

Note de la direction :

Toutes ressemblances avec des personnages, ou des situations, existants, ou ayant éxistés, ne seraient que simple coïncidence ....... Mais alors vraiment pas fait exprès ......


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

jeudi 2 avril 2009

il ne faut pas confondre: l'inspecteur et l'autre trinque ...
















23 commentaires:

Adèle a dit…

Yeah t'es le meilleur ;)

Le dessin de l'inspecteur ( n°5 ) est vraiment impressionnant. Le noir, la colère, tout quoi. Bravo !

BBK.mel a dit…

Cool !

En tout cas, je ris toujours autant de tes circonvolutions linguistiques !

Mistinguette a dit…

Magnifique ! je n'en attendais pas moins de toi !
Toutes mes ficelles de caleçon en cette grande occasion de congratulations effrénées.
...
Bon, bah, tu vas pouvoir te reposer sur tes lauriers au moins une décade maint'nant, non ???! ;-D

Grouik a dit…

Je t'envoie toutes mes félicitations, tous mes voeux de rétablissement le plus prompt suite à cette épreuve on ne peut plus ereintante ainsi qu'un nouveau pantalon.

fab a dit…

bienvenue au club mon cher Proctor!!!
mise à part les felicitations qui s'imposent, je trouve tes notes de plus en plus bien!!! si, si!!
ton perso à pris ses marques, il est bien en place, et puis, c'est tres drole et agreable à lire...
je prone donc, paintenant que c'est fait, un retour à l'abondance de notes!!

Mistinguette a dit…

...rrrooôôô ! I' répond même plus à ses comm. et il en met plus non plus chez les voisins...
Mais ça y'est ! L'inspection est passée et les livrets du second trim. sont distribués, nan ???

superreeducateur a dit…

Raaaahr !
Jaloux je suis de la verve (avec un "v" je vous prie !) et de l'humour glacé et sophistiqué du désavantagé capillaire que vous êtes cher Proctor.
Admiratif aussi devant ces petits Miquets qui vous vont si bien à la prose.
Bravo pour cette inspection rondement menée (voire surmenée)


PS : il m'a semblé reconnaitre votre estime de soi, se porte-t-elle mieux ?

Proctor ... a dit…

@ Adèle : merci, merci...
Je voulais essayer de restituer toute l'angoisse teintée de névroses que peut induire la présence d'un inspecteur sur un pantalon de rechange ...

@ BBK Mel: Bah ça fait bien plaisir que mes envolées réthorico-blablatoires stimulent tes zygomatiques en quelques spasmes incontrolables...

@ Miss Tinguette: Merci pour cette ovation de sous vêtements frénétique, je vais en effet pouvoir me tranquiliser l'entendement pédagogique pendant quelques annés, chérissant l'émoi d'une inspection aussi régulière dans l'éducation nationale, que l'assiduité d'un BEP mécanique à un cours de gommettes...

@ Grouïk: merci de ton soutient et de tes préoccupations vestimentaires, pour le pantalon serait il possible d'avoir ce sublime modèle, tu sais le "love boat" en taille 36, le même que le commandant Stubbin dans la croisière s'amuse....

@ Fab: mon ego et mon épiderme rougissent de confusion, merci bien, mon perso s'installant de plus en effet, j'espère bien pouvoir lui faire signer un bail de résidence régulière, mais tel un cancre qui renait de ses cendres uniquement les années bisextiles, je me fais quelques peu désirer. Mais j'ai bien l'intention de reprendre un rythme plus soutenu...

@ "Miss Tinguette 2, le retour, elle revient et elle est pas contente": une honte fugace me parcour la raison et la responsabilité socialo-blogesque, en effet ces derniers temps je manque à mes devoirs et tes légitimes doléances ne tombent pas dans une esgourde hermétique, je tacherai d'"en mettre chez les autres"!

@ Superreeduc: Cher Mr Educ Super, je me réchaufffe le coeur à votre ardent soutient et votre chaleureuse sollicitude, que votre raison ne s'égare pas dans l'amertume, votre sens de l'expression synthaxée n'a rien à envier à mes babillages compulsifs.
ces modanités achevées, je vous remercie de vous inquièter de mon estime de moi, sachez que nous coulons tous deux des jours paisibles de convalescence.

Mistinguette a dit…

Chouette !
(concis voire laconique mais... efficace !);-D

Mistinguette a dit…

...et encore un, pour le plaisir des comptes ronds (je sais, c'est névrotique, ami ProKtor !)... !

10 au compteur !

Adèle a dit…

... Bon elles sont longues tes vacances là !!

( Oups' fini le compteur rond ! )

Coline a dit…

J'adore, ça prend un peu de distance et c'est d'autant plus efficace.

superreeducateur a dit…

ououououh ???
Ououh ?

Tu boudes ?

Je Rêve a dit…

Allo, monsieur Proctor ?
Allooooooo ?
(c'est le printemps, c'est ça ?)

Anonyme a dit…

Bon bah c'est la glande là dis moi!Content de voir que tu as assuré pour ton inspection. La mienne est dans peu de temps, j'espère être ne serait ce que la moitié du "glorieux pédagogue" que tu incarne.
Sly

Adèle a dit…

Bon on sait que les profs sont toujours en vacances... Mais là ça fait beaucoup nan ?

Mistinguette a dit…

Bon, alors ???
On n'existe plus nous là ?
Kestufais ???
T'es mouru ?
:oD

Bast a dit…

Rendez nous proctor !!!!

Brice Conte-Ydier a dit…

Très belle histoire aux envolées lyriques !

De ce que j'ai connu des professeurs passant sous le scrible d'un inspecteur, il s'était toujours arrangé pour attendrir sa classe le jour-J. Par solidarité (?), les élèves, d'habitude monstrueux, se sont faits agneaux...

L'ironie de l'histoire, c'est qu'un prof est prêt à tout pour échapper à l'évaluation qu'il fait pourtant subir à ses élèves.

Cordialement,
Brice Conte-Ydier, auteur de leroiprof.fr

BBK.mel a dit…

Allô, Proctor ? Tu es là ? Tu vas bien ? Tu nous snobes ? Tu nous manques...

Adèle a dit…

Si tu reviens pas je pleure.

Et c'est pas beau de faire pleurer les jeunes filles !

Proald a dit…

Je me suis encore une fois bien marré !!!
Et sinon, le dessin du bocal, c'est la touhce ultime !
:-)

BBK.mel a dit…

Mon cher Proctor, voilà fort longtemps que nous n'avons eu de vos nouvelles. Je conviens parfaitement qu'après une inspection aussi usante, il vous faille quelques temps de repos. Peut-être que les charmes de Katia, votre travesin, ont eu raison de votre aventure bloguesque. Quoi qu'il en soit, et quelques soient vos raisons, il va falloir vous remettre au travail, mon cher Proctor. Parce que depuis deux jours, le dessin judicieusement apposé sur mon blog et représentant notre bien-aimé Dark Vados n'est plus d'actualité. Alors mon cher prof de gribouillage préféré, à vos crayons. Pis accessoirement à votre clavier, parce que là, franchement, ce n'est plus du régime, c'est de la disette !
Bien à vous
BBK.mel